samedi 28 mars 2015

Emotions traduites sur Google



Vieux, ancien cadre. Le mouvement du train, deux
heures à l'étude de la musique qui pourrait garder
 les cas émotionnels, mais ne pouvait pas. Le cœur 
des jeux et puis j'ai pensé que mon cœur 
terriblement vieux. Je m'ennuie de ce moment, mais 
il est tout à  fait différent de la génération 
actuelle, des images dans l'esprit de la vieille. 
Les émotions sont venus à moi dans la poitrine et 
les explosions pourraient revenir à la vie pour 
toujours. Et, chose  étrange à l'ordre du sens et 
le but de désespoir le plus destructeur de joie. 
Maintenant, je suis coincée dans une piscine de 
l'ennui et l'anxiété. Méthodes fautes, culpabilité
 par différents goûts affectés. Je n'ai pas le 
courage de se sentir très forte Le cœur de la 
fatigue, fatiguer, moudre, courbe. Principale 
source de l'infection, le lent,  mais parce que 
c'était la première fois qu'il a été déplacé, fade, 
il  devient scène fumée et agréable, je peux 
comprendre. 


En heures de danse sans interruption il 
n'était pas sage de s'arrêter. Date limite
peu de souffle m'a laissé dans les cigarettes
qui n'est pas vraiment là.
Tout d'abord, vos pieds et vos orteils et les
 talons dans l'air("floppy", comme on dit en 
danse classique), et vérifier pour la nouvelle
 date de l'accord musique, le mouvement, la 
gravité et recevoir des monstres obscurité.
Dans la première attaque. mouvements oculaires

 de hanche. Nagez jusqu'à la fin. Le sentiment
 général dans le cou, ce qui est généralement 
le rythme et après.
Voix et guitare. Beaucoup d'interférence 
parcours nouvels genoux pliés et le plexus 
tendre trimestre spirale ce qui est enracinée 
dans l'endroit solaire. Garder les mains de la 
lame tordue torsadée, coton et bras à l'automne 
et de la musique. Décomposer et devenir l'un de 
l'arabesque (mauvais, parce qu'ils sont faciles, 
mais ce est un moyen d'obtenir les journalistes 
est de supprimer la vitesse non-stop)
Casque en grandes quantités et mon corps hurle 
silencieusement.


À ce moment, mes paroles à l'extérieur. Mes 
sentiments défileront. 
Même avec des détours, des photos, et je ne peux
pas exprimer ce que je veux. Classique, la peur,
la colère, la culpabilité, je chose  que vous ne 
comprenez pas. Nous sommes dans le verre pour un 
moment, de mûre et douloureux, mais fragile? Je 
ne me sens pas fort. Évaporent, et un message 
d'erreur disant une phrase simple, et enfin, 
j'espère que vous en sortirez . Et les nuages. 
Bonnes nouvelles, annonces, jusqu'au dernier 
moment, ou je trouve une explication raisonnable 
et insubmersible. 
Commentaires fils au sol et les nuages de la route.
Après la fumée qui domine pompes écart. Ne pas me 
faire du mal, mais je ne veux pas. Les messages 
cessent de venir à mon secours et ne sera pas en 
mesure de s'appuyer sur ces principes. Tout est bon,
et je le prends pour ce que je fais. Je ne vais pas 
mentir. 
Suis-je ?
 

mars 2015 

mercredi 18 février 2015

Eglantine



Il était une fois dans une ville
De chants, de couleurs et d'éclats
Où d'un amour malhabile
Une petite fille germea.

C'était pourtant en plein mois d'Aout
Qu'était née la blonde Églantine
Mais le soleil était dissout
Elle ouvrit les yeux sur la bruine.

Autour d'elle régnait un monde
de briques rouges et de ciel bleu,
de bourgeons de roses rubicondes
que l'on piquait dans ses cheveux.

Pour une raison qui échappait
aux médecins et météorologues
Seule entre tous, elle admirait
la teinte grisâtre du Smog.

Creve les flaques
du bout de tes talons Eglantine.
Les couleurs
s'estompent dans une valse saline.
Le brouillard
Ne pourra pas planter ses racines.
Il passera
Pour que jamais la vie ne décline.

On essaya de la guérir
de cette attirance outrage
Mais avec du lait sans mentir
Dans l'thé elle cachait des nuages.

Elle faisait le désespoir
par son envie irrationnelle.
D'aucun ne pouvant concevoir
qu'aux gouttes de pluie elle soit fidèle.

Un jour qu'elle jouait au jardin
( tentative vaine de ses parents
pour la faire sauter dans le bain
du grand bonheur environnant )

En écartant quelques branchages,
une rencontre vint l'éclabousser.
Cachée à l'abri des feuillage,
Eglantine croisa Barnabé.


Creve les flaques
du bout de tes talons Eglantine.
Les couleurs
s'estompent dans une valse saline.
Le brouillard
Ne pourra pas planter ses racines.
Il passera
Pour que jamais la vie ne décline.

Souvent a six ans, les gamins,
comme animaux de compagnie,
désirent un hamster ou un chien.
Pas un nuage gorgé de pluie.

Avec un sourire enchanteur
Englantine s'attacha pourtant
a des volutes de vapeurs
regroupées dans un corps de vent

Barnabé était un morceau
de brouillard arraché au voile
du ciel qu'Eglantine trouvait beau
paré de gris et puis d'étoiles.

Tout deux devinrent inséparables
complices, souriant, silencieux.
Personne ne voyait l'ineffable
amour caché sous leurs yeux.

Creve les flaques
du bout de tes talons Eglantine.
Les couleurs
s'estompent dans une valse saline.
Le brouillard
Ne pourra pas planter ses racines.
Il passera
Pour que jamais la vie ne décline.

Eglantine veillait au grain
son Barnabé a fleur de peau,
enroulé autour de son sein
comme l'on porte un vieux manteau.

Personne ne perçut jamais
la fumée sombre et amicale
qui toujours la protégeait,
qu'elle aille bien, qu'elle aille mal.

Au cœur de cette joie obligée
Eglantine cachait sous sa couette,
la fumée bleue de Barnabé
recueillant ses larmes secrètes

Lorsque les pleurs fleurissait
jetant le bonheur aux orties,
les nuées douces l'envahissait
autorisant les chutes aussi.

Creve les flaques
du bout de tes talons Eglantine.
Les couleurs
s'estompent dans une valse saline.
Le brouillard
Ne pourra pas planter ses racines.
Il passera
Pour que jamais la vie ne décline.

Eglantine est devenue femme
dans cette joie obligatoire
plus heureuse au fond de son ame
de pouvoir etre au desespoir.

La marre de nos chagrins
si elle reste trop longtemps captive
dans les petales de nos destins
Nous noie plus surement que l'eau vive

Alors cultivez en vos cœurs,
comme Eglantine si vous pouvez,
une place pour la brume des erreurs
Barnabé peut les effeuiller...

 avril 2013

Autoportrait en noir

HUMEURS NOIRES (400mg)

Veuillez lire attentivement l'intégralité de cette notice avant de prendre ces humeurs.
Ce médicament vous a été personnellement prescrit, ne le donnez jamais à quelqu'un d'autre, même s'il présente des symptômes identiques.

1. Qu'est ce que sont HUMEURS NOIRES 400mg et dans quel cas sont elles utilisées ?
Ces humeurs contiennent une molécule anxiogène puissante, qui vous écrasera les poumons ou peut-être l'estomac. Cette angoisse vous habillera jusqu'à ce que vous y soyez parfaitement habitué, jusqu'à ce que vous n'imaginiez plus vous définir sans elle. Sans elle, vous ne saurez plus qui vous êtes. Vous serez noire de peur.
Votre esprit s'étourdira d'inquiétudes irrationnelles démesurées comme la peur de répondre au téléphone ou le changement d'odeur du passage des saisons. Vous serez rongée par un sentiment tenace d'anxiété à la suite des moments de pur bonheur et vous serez tenaillée par la culpabilité.
La morsure sera physique. La griffure sera lancinante. Vous réfléchirez trop.
Ces humeurs sont indiquées de l'enfance à l'âge adulte, pour les personnes ne sachant pas vivre autrement. Il s'agit d'un traitement de longue durée traitant les symptômes d'ambition créative, d'orgueil, de bien-être non-récurrent.
N'oubliez jamais que pour vous, le pessimisme sera de l'espoir.


2. Quels sont les effets indésirables éventuels de HUMEURS NOIRES 400mg ?
Humeurs noires 400mg pourrait augmenter le risque de se mettre à fumer trop, de développer une tendance à la misanthropie ponctuelle et de ressasser les souvenirs avec un manque de lucidité exceptionnel et qui vous rendra mélancolique d'un bonheur imaginaire.
Attention, ces humeurs peuvent provoquer des réactions contraires à l'effet recherché.
Vous pourriez vous sentir brusquement envahit d'une joie démesurée, être tout à fait ivre quand vous ne l'êtes pas. On vous imaginera saoul sans que vous ayez prit une goutte d'alcool. Vous pourriez rire trop fort ou vous mettre à chanter LALALA LA.
Tituber d'un trop plein de lumière, de chaleur.
Danser pied nus dans la rue, entre des éclats de verre.
Si vous constatez plusieurs symptômes de joie hystérique, ne paniquez pas, consultez immédiatement votre médecin.

3. Quel est le mode d'administration de HUMEURS NOIRES 400mg ?
À consommer par voie orale.
Les humeurs sont à prendre de préférence éloignées des repas afin de se lier plus aisément à votre bile.

décembre 2014

L'Horoscope malveillant

Belier 
 

Amour : Vous avez des cornes
Travail: Vous êtes au bord du gouffre. Heureusement vous allez bientôt faire un grand pas en avant.
Santé: Gardez vos mycoses, c'est tout ce qu'il vous reste.

Taureau
 

Amour : Il est temps d'avouer à votre famille que votre partenaire est purement imaginaire.
Travail: Votre médiocrité est à son paroxysme.
Santé: Ce grain de beauté vous inquiète. Vous avez raison.


Gemeaux
 

Amour : Non, votre frère/soeur n'est pas un partenaire envisageable.
Travail: Vos collègues disent du mal de vous dans votre dos.
Santé: Qui veut un peu de cancer sur sa bronchite ?

Cancer

Amour : Vous avec un coeur, c'est déjà bien.
Travail: Vous avez un emplois, c'est déjà bien.
Santé: Vous avez un rein, c'est déjà bien.

Lion

Amour : Votre coeur est aussi laid que votre visage.
Travail: Bonne nouvelle ! Votre perte d'emploi et de salaire devrait vous permettre de ralentir votre consommation d'alcool.
Santé: Vous alleeeez mouriiir ce soiiiir.

Vierge

Amour : Faites-vous une raison : adoptez un poisson rouge.
Travail: N'esperez pas une promotion : vous êtes incompêtent.
Santé: Allez bruler en enfer. 

Balance

Amour : Non
Travail: Sans
Santé: Mauvaise

Scorpion

Amour : Personne ne vous aime. C'est bien fait.
Travail: Champagne ! C'est votre 18e mois de chomage.
Santé: Ce mois-ci, coloscopie.

Sagittaire

Amour : Oui, vous avez été méchant-e.
Travail: Votre hierarchie vous hais.
Santé: Si vous ne voyez plus les couleurs vous pouvez commencez à vous inquieter.
Capricorne
 

Amour : La routine, vous vous ennuyez à mourir.
Travail: Votre formulaire de réorientation est formel : vous avez l'âme d'un rempailleur de merous.
Santé: Votre hygiene dentaire est déplorable.

Verseau

Amour :Vous n'ête attiré-e que par des pervers narcissiques
Travail: Non, troller sur internet n'est pas un travail.
Santé: Arrêtez de fumez, perdez du poid, faites vous refaire le nez, surveillez votre niveau d'hydratation, soyez poli, étouffez vous avec votre intestin grèle.

Poisson

Amour : Cessez de vivre dans l'illusion que Johnny Hallyday a chanté "Que je t'aime" pour vous.
Travail: Mêmes les astres ne comprennent rien à ce que vous faites.
Santé: Bonne les jours impairs. 

octobre 2014 
 

Sleen & Massacre

Quand le ciel bas et hard t'appuie askeum
sur la gueule. Quand tu pigne de te faire iech,
et qu'il pecho tout le macadam cheum,
il fait trop dark, pour la lumière c'est la dech;

Quand la terre ça devient une zonzon,
et que le kiff est tellement en mode zermi
qu'on dirait qu'il décanille aprés une sale baston
Et qu'il se met bien avec les trottoirs pourris.

Quand il pleut et que les murs chialent partout

et que ça coule tellement qu'on se croit au mitard,
se ramènent les conasses du migale-crew
pour faire leur toile, tranquilles, dans nos ciboulards.

Soudain c'est la teuf des cloches au manège
qui se mettent gueuler en faisant leur ouin ouin
genre leur keum et country les ont tej.
C'est bon vas y. Pleure, tu pissera moins.

C'est la dead-pride dans ma cheutron
c'est le bad, j'ai la gerbe, je flippe grave 

l'espoir chiale, la trouille devient mon daron
à genoux comme une pucelle, la life m'a pouillave

Charles Boloss

janvier 2015

Le temps perdu


Je n'ai jamais raté mon train
Je n'ai jamais assisté à un meeting politique
Je ne me suis jamais coupé les cheveux très courts
Je n'ai jamais offert de cadeaux de Noël à mes frères
Je n'ai jamais gagner un concours
Je n'ai jamais manger de poulpe
Je n'ai jamais eu d'heure de colle
Je n'ai jamais baisser les yeux quand je me faisais engueuler
Je n'ai jamais consulté une voyante
Je n'ai jamais vu un ornithorynque
Je n'ai jamais été flashée pour excès de vitesse
Je n'ai jamais travailler chez McDo
Je n'ai jamais pris de champignons hallucinogènes
Je n'ai jamais participé a un GN
Je n'ai jamais réclamé d'autographe
Je n'ai jamais eu un IMC normal
Je n'ai jamais dessiné une nature morte
Je ne suis jamais parvenue à entretenir une plante verte
Je n'ai jamais couru toute nue dans un cimetière
Je n'ai jamais été hospitalisée
Je n'ai jamais eu peur des loups
Je n'ai jamais essayé d'arrêter de fumer
Je n'ai jamais reçu ma lettre pour Poudlard

janvier 2015

La fable du homard

Maitre Jeff Koons sur son arbre perché, 
tenait dans sa main un homard
Tout construit d'aluminium polychromé 
et écarlate, comme on va le voir.
Maitre Client se promenant par là, 
était perdu dans ses pensées :
Lui et sa femme, en rouge, depuis des mois,
voulaient leur salon décorer.
C'est donc ainsi que par un heureux hazard,
Maitre Client vit alors suspendu
d'un vermeille éclatant, le merveilleux homard , 
ammaré au plafond vermoulu.
"He, bonjour Monsieur Grand Artiste , 
je me fais acheteur potentiel
pour cette oeuvre qui, et cela m'atriste, 
n'a d'autre foyer que le ciel. "
Maitre Jeff Koons fleurant le nigaud,  
se fit néanmoins bienveillant
et c'est pour un chèque d'un millions d'euro, 
qu'il ceda le homard au manant. 


Maitre Client ravi d'son acquisition, 
dût voir son enthousiasme à la baisse : 
L'immence crustacé aux reflets vermillons 
ne se déplacerait que par prouesse ! 
Il tenta de le faire entrer dans son coffre. 
Mais sa chère modeste twingo
ne pouvait proposer en espace qu'une offre, 
bien mince face au materiau. 
Notre protagoniste du s'y prendre autrement 
 et après de bien longues recherches,
il trouva un vendeur -de roues naturellement- 
pour qu'il puisse tracter l'oeuvre à la perche.
Tirant sur son homard d'alluminium obèse, 
il avança mètres par mètres.
Ce fut la premiere fois (même depuis la génèse), 
qu'on vit un anthopode sur roulettes.
Il dût prendre la voie pour les véhicule lents 
sur l'autoroute de sa maison,
et il fut dépassé, plusieurs fois s'entend, 
par les plus molassons des camions.

Lorsqu'enfin le mareau, atteind son domicile, 
il s'écroula, usé, lessivé,
et c'est en ahanant qu'il demanda asile : 
"Chérie, le homard m'a tué". 
Sortant de la maison, la gente dame des lieux, 
appercevant alors son epoux
se figea, pâlit, écarquilla les yeux, 
devant ce spectacle de fou. 
"C'est à cette heure ci que tu rentres imbécile ? 
Je ne te croyais pas si sot.
Quand je t'ai envoyé au marché faire la file, 
je pensais qu'tu prendrais des bulots
Et au lieu de cela, Monsieur rentre à pas d'heure, 
affublé -non mais je crois rêver !-
d'un crustacé, imangeable d'ailleurs, 
à moins d'avoir toutes les dents cassées."
Le bougre eu beau essayer d'expliquer, 
ses velléités de décorateur
la femme refusa qu'le homard puisse entrer, 
dans leur minuscule demeure.





Au bout de quelques temps, l'épisode s'estompa 
dans l'esprit de ce couple commun
il aurait même été oublié je le crois, 
sans l'oeuvre ammarée au jardin. 
Ils finirent même par trouver des usages, 
à cette bête si durement gagnée :
protegeant madame lors de ses bronzages, 
chassant les oiseaux du potager. 
Lorsque leur fils fêtant ses dix ans, 
convia chez lui des Alphonses, des Gaspards,
l'invitation alors specifia aux parents : 
"Chercher la maison au homard". 
Et la vie passa pour cette petite famille, 
sans encombre, sans grand soucis.
Aprés quelques années d'une existence futile, 
l'oeuvre périt à la dechetterie.


Maitre Jeff Koons sur son arbre perché 
tenait dans sa main un ballon
Maitre Client par l'original tenté, 
s'approcha avec admiration ....

décembre 2013